Devenir partenaire 
"Pièces détachées mutualisées"

de notre plan

Pâtissier-Zingueur a, depuis ses débuts, consacré plus de la moitié de son activité à la lutte contre l'obsolescence programée mais de moins en moins ces derniers mois car l'activité est devenue chronophage et fabriquer un pièce sur-mesure pour un seul client sans garantie de la reconçevoir pour d'autres clients n'est pas efficient. Des serrures de velux, boîtiers de télécommandes, engrenages de vieilles machines à bois, autant de pièces qui ont servies nos clients mais des clients uniques. Nous n'avons pas une base client suffisament importante et manquons de visibilité pour qu'une seule et même pièce, sa modélisation 3D et son étude, benéficient à ne serait-ce que deux clients différents.

C'est pourquoi il faut nous faut repenser le problème, comment continuer à lutter contre l'obsolescence programée, offrir cette possibilité à un maximum de gens et rendre ce modèle viable économiquement ? La mutualisation, en travaillant avec un maximum de workshops, atelier collaboratifs, ressourceries, fablab en France, l'idée étant d'amortir sur plusieurs commandes similaires les coûts d'études, voici une idée de comment cela pourrait se mettre en place:

1: Récolter les demandes. Chacun des acteurs cités précédement référencerons sur un document partagé en ligne, les demandes en pièces détachées sur-mesure qui peuvent être imprimées en 3D, moyen le plus efficace dans de nombreux cas.

2: 5 demandes et c'est parti ! Quand 5 demandes de client-e-s seront similaires nous informerons les collaborateurs ayant référencé chez eux une ou plusieurs d'entre elles. Ils devront alors prévenir leur client-e que leur pièce détachée va pouvoir être fabriquer à un prix plus intéressant pour lui-elle. Les cinq commandes validées, Pâtissier-Zingueur prendra en charge l'étude, la conception, les tests et l'envoi des pièces chez les collaborateurs devenus, au passage, point de relais PZ.

3: Les collaborateurs rémunérés. Un pourcentage de commission sera à définir pour rémunérer sur plusieurs points les collaborateurs: Le référencement, la mise en relation avec le/la client-e, la distribution finale de la commande en point relais.

4: Autre rémunération possible. Au prorata de leur quantité d'information sur les pièces détachées à refaire, nous pourrions, avec une base de données mutualisée conséquente, vendre des informations à des organismes chargés d'études annuelles sur l'obsolescence programée. Ces études permettrons de répondre aux questions du style « Quelles sont les marques les plus obsolètes » « Les régions les plus touchées » « Les matières plastiques les plus concernées par la casse »… Autant de données qui ont de la valeur tout en gardant l'anonymat des client-e-s.

On en discute ?

Par téléphone au 06 71 75 49 93 entre 10h et 22h en semaine

Par mail à contact@patissier-zingueur.com

On à hâte de construire ça avec vous !

FAQ

" Pour conçevoir des pièces disponibles à 2€ chez les grossistes ? "

Non, mais plutôt pour conçevoir des pièces d'anciens modèles qui ne sont plus disponibles sur le marché ou qui sont devenues hors de prix.

" Des pièces non certifiées me feraient prendre un risque ? "

C'est pourquoi nous refusons toutes pièces dites "de sécurité", nous agissons sur les pièces qui ne sont pas succeptible de nuire à l'utilisateur en cas de défauts.

" Et pour une structure à but non lucratif ? "

Aucune différence car tout comme vous nous voulons au final rendre le service accessible pour la personne ayant besoin d'une pièce sur-mesure et cela passe par un prix plus bas.

" A mon tour de m'intéroger ? "

On vous répond avec plaisir:

contact@pâtissier-zingueur.com